Des huiles essentielles pour le CIVAM de la Rouvre

Le 18 mars dernier, les éleveurs laitiers du Civam de la Rouvre accueillaient pour la troisième fois le thérapeute Michel Derval. Cette nouvelle journée de formation a permis aux participants, venus en force, de poursuivre leur formation sur l’utilisation des huiles essentielles. Un point a également été fait sur la nouvelle réglementation en vigueur concernant l’utilisation de l’aromathérapie par des agriculteurs sur leur élevage. huiles essentielles civam de la rouvre

Les questions des éleveurs portaient sur le soin des mammites et les différents points d’applications des huiles. Un veau a d’ailleurs servi de « cobaye ». De plus, le problème des cellules (taux de globules blancs élevés dans le lait qui traduisent souvent un problème chez l’animal) a été abordé, ainsi que les diarrhées chez le veau et les problèmes de vêlage. Bref, une journée dense qui a permis de répondre aux questions des éleveurs.

Elan’s : découvrir les métiers de l’agriculture et de l’agro-alimentaire

La FRCIVAM intervient auprès du CFPPA de Vire (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion de l’Agriculture) dans le cadre du dispositif ELAN’s (Espaces Locaux d’Activités NovatriceS). Ce dispositif, mis en place par la Région Basse-Normandie, permet à des adultes et des  jeunes d’accéder à une formation de 4 mois les aidant à se re-dynamiser, à reprendre un rythme de vie et de travail, à découvrir des métiers par des visites d’entreprises, et à travailler sur leur projet professionnel.

Ce groupe aborde plus particulièrement les métiers agricoles et de l’agroalimentaire. Ils ont ainsi pu, par exemple, visiter la Biscuiterie de Lonlay l’Abbaye ou la Normandise, rencontrer un ostréiculteur, un maraîcher.

visite ferme de la sitelle Mardi 26 novembre, l’entreprise visitée était l’Entreprise de Travaux Agricoles Lair à Tinchebray. Cette entreprise familiale de 8 salariés est prestataire de services agricoles et de services auprès de la Communauté de Commune (entretien des bas-côtés des routes et déneigement des routes l’hiver). Par ailleurs, ils élèvent 15 à 180 taurillons. Les bénéficiaires du dispositif ELAN’s ont pu apprécier l’importance du travail mécanique dans l’ETA (entretien du matériel), et l’importance de la passion du gérant et de ses salariés pour leur métier.Parmi les prochaines visites prévues : la fabrication de l’Andouille, un pépiniériste-paysagiste…

Les visites et travaux du groupe seront valorisés dans le cadre du « mois de l’agriculture » par l’organisation d’un forum où sera notamment présenté le jeu construit par les stagiaires.

Pour en savoir plus, consulter leur blog.

Journée – échange du groupe « petits ruminants »

Vendredi 29 novembre, le groupe « petits ruminants » (un des groupes dont la formation est la plus récente) se rencontrait à La Lande de Goult. Cette journée a pu permettre aux agriculteurs de mieux appréhender le fonctionnement de l’exploitation de chacun.

Pour la plupart, ces agriculteurs ont des activités assez variées : élevage de chèvres et/ou brebis, de vaches allaitantes pour certains, de porcs pour d’autres, et même de volailles ou de pommiers à cidre. Ils assurent tous la transformation du lait produit sur leur ferme, pour valoriser leur travail et faire le lien avec les consommateurs. Chacun a pu s’exprimer en faisant le bilan de la saison passée : quels ont été leurs problèmes, quelles ont été les améliorations qu’ils ont réussies à mettre en place. Ils ont ainsi pu échanger sur leurs difficultés concernant la transformation laitière, l’aménagement de leurs bâtiments, la gestion des pâturages et des rations alimentaires.

petits ruminantsLa santé des animaux était un thème récurrent : ils ont constaté que le parasitisme a posé d’importants problèmes dans toutes les exploitations pendant l’hiver et au printemps. Ainsi, la prochaine journée de formation aura lieu avec un vétérinaire, sur le problème du parasitisme.

Rencontre des Apiculteurs Professionnels de Normandie

Lundi 25 novembre, l’APN se réunissait chez l’un de ses adhérents, en Haute-Normandie. Au programme : découverte de l’exploitation de Jérôme Fourneau (production de miel de tilleul châtaigner, acacia, récolte de pollen, transformation du miel – pain d’épices, bonbons, -, accueil de groupes, …) , nouveau membre du groupe et notamment l’activité de transformation et valorisation des produits de la ruche.

abeilleCe fût également l’occasion de réaliser un bilan de la saison apicole et définir les axes de travail pour l’année à venir : l’équilibre des colonies, la sélection, la gestion de varroa (et notamment prendre connaissance des travaux du CERMN), et approfondir la notion de durabilité en apiculture. L’accompagnement des candidats à l’installation en apicole retient également leur attention et des échanges sont prévu avec le réseau des ADA (Association de Développement de l’Apiculture).

Une nouvelle classe éco-citoyenne sur les déchets

Lundi 18 novembre avait lieu la première demi-journée d’animation de l’année dans le cadre des classes éco-citoyennes à l’école de Barenton auprès de 17 élèves de Grande-Section et CP. Le projet de l’enseignante concerne la thématique des déchets.

Ainsi, pour aborder ce sujet, les enfants, séparés en deux petits groupes, ont pu comparer les déchets qu’eux-mêmes produisent et ceux produits par les enfants il y a quelques décennies. L’animation se basait sur des questionnaires que chaque enfant avait fait bouteille laitremplir par une personne âgée en sa bidon laitcompagnie. Cette animation a ainsi aidé les enfants à comparer leur mode de vie (loisirs à travers les jouets, alimentation, habillement), et celui de ces personnes âgées. Ils ont également pris conscience de l’écart qu’il peut exister entre notre mode de consommation et de vie avec celui d’une époque très proche.

Les enfants ont pu se rendre compte à quel point ces changements dans nos modes de vie peuvent avoir une influence sur la quantité et le type de déchets alors produits. Ils ont ainsi été sensibilisés au fait que chaque personne produit à l’heure actuelle de grande quantité de déchets (plus d’1 kg par personne et par jour), déchets qui posent ensuite problème dans leur stockage. Les enfants ont compris qu’ils pouvaient, par de petits changements quotidiens, contribuer à réduire cette quantité.

Intervention sur l’Agriculture Durable au lycée agricole du Robillard

Vendredi 8 novembre, il s’agissait d’introduire concrètement l’agriculture durable à des BTS PA (Production Agricole) : qu’est-ce que ça signifie au quotidien sur une ferme, quels indicateurs permettent d’évaluer les pratiques, quel impact économique, social et environnemental, … ?

Les élèves ont pu échanger à partir des données chiffrées issues de l’observatoire technico-économique du Réseau Agriculture Durable (la FRCIVAM collecte et analyse la partie bas normande des données) comparant des exploitations en agriculture durable aux données RICA, à partir des indicateurs de durabilité ou bien du film « on est passé à l’herbe ».

Le but de ce type d’intervention est de proposer des éléments d’information et de réflexion sur les différents systèmes agricoles et de bousculer certains préjugés sur l’agriculture durable.

intervention AD

Première journée de classe éco-citoyenne pour l’année scolaire 2013/2014

Le dispositif des classes éco-citoyennes fait partie du projet plus général de l’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD). Ce projet vise à « ré-ouvrir » les citoyens à leur environnement, à remettre en place un échange entre un citoyen et son environnement (social, naturel, culturel,…). Ainsi, la FRCIVAM s’implique en participant notamment aux classes éco-citoyennes, dispositif mis en place par le Conseil Général de la Manche. Ce dispositif part de la volonté de l’enseignant qui sollicite une intervention en classe pour interagir avec les enfants sur un thème souhaité au cours de 6 demi-journées réparties sur l’année scolaire.

Les thématiques sur lesquelles la FRCIVAM peut intervenir sont principalement celles de l’alimentation (origine, qualité, équilibre, …), de l’eau (importance, consommation, préservation, …) des déchets (nature, recyclage, valorisation, …), etc. Le but est de faire prendre conscience aux enfants de la richesse de leur environnement, et notamment naturel, et de leur montrer que par leurs choix, leurs attitudes, ils peuvent contribuer à sa protection.

Le 5 novembre dernier, débutait la classe éco-citoyenne de Saint Georges de Rouelley (CE1/CE2) sur le thème des déchets. Lors de cette première séance, les enfants ont pu réellement définir ce qu’est un « déchet » et détailler ce qu’il englobe.

classe éco déchets cantine classe éco déchets ptit déj

Ils ont pu échanger et proposer leurs réflexions dans un cadre différent de celui dont ils ont l’habitude, avec une intervenante extérieure. Par conséquent, les classes éco-citoyennes permettent d’introduire une autre dynamique avec les enfants. L’animateur est là pour les amener, ludiquement, à se poser des questions, à découvrir, et acquérir de nouvelles connaissances.

Formation « Pâturage » pour les agriculteurs de l’APAD

Le 19 novembre, les éleveurs laitiers appartenant à l’Association pour la Promotion de l’Agriculture Durable se réunissaient au cours d’une journée d’échange sur la gestion du pâturage dans leurs différents systèmes. Cette journée a eu lieu près de Saint-Lô, chez le président de ce groupe CIVAM, Yvan Dubos. Tous les adhérents du groupe ont mis en place un système où l’herbe est l’alimentation principale des animaux, mais chacun a sa manière de la gérer. Le but était donc, pour ces agriculteurs, de confronter leurs pratiques en terme, par exemple, de gestion des mauvaises herbes, des stocks fourragers pour l’hiver, ou du stade optimum de passage des animaux dans une pâture. Chacun a pu partager sa méthode de travail et profiter des conseils des autres.

En fin de journée, le contenu de la prochaine journée d’échange du groupe a été défini : l’un des nouveaux adhérents s’interroge sur son exploitation et souhaiterait que le groupe puisse venir la « diagnostiquer » et l’aider dans ses choix ou orientations.

2013-11-19 APAD Pâturage