• cow bulle

Accompagner les futurs agriculteurs : le stage 21 h

Dans un cadre réglementaire précis (celui du PPP : plan de professionnalisation personnalisé), nous proposons un angle de vue « différent » et contribuons à cultiver la pluralité des systèmes et des approches à travers le stage 21 h. Notre habilitation renouvelée permet l’animation de 6 stages (voir le programme) sur l’ensemble de la région. Ces stages sont ouvert aux candidats à l’installation « non aidée ».

A noter que  pour constituer une étape supplémentaire dans la construction du projet d’installation (notamment sur des questions stratégiques comme la gestion du temps de travail, d’inscription dans le territoire ou d’appréhension de la question de l’autonomie, qu’elle soit technique ou décisionnelle), il doit être réalisé le plus en amont possible de l’installation (et non constituer la dernière formalité administrative préalable à l’installation).

Dans le cadre d’une installation « aidée », ce stage ne peut être effectué qu’après inscription au PAI (Point Accueil Installation) et entretien avec les conseillers du Centre d’Elaboration (CEPPP).

La formation : un bonus pour les candidats à l’installation

La FRCIVAM propose différentes formations, au grès des besoins et des sollicitations dont elle fait l’objet. Ces formations sont ouvertes aux candidats à l’installation agricole engagés (elles peuvent faire partie des préconisations du PPP):

  • « découvrir l’agro-écologie : une orientation pour mon projet ? » afin d’aborder cette notion dans sa déclinaison pratique et concrète sur une ferme. Cette formation permet de bénéficier d’un bonus dans le cadre de la modulation de la DJA (sur le critère agro-écologie).
  • « mise en société : faciliter le fonctionnement ». cette formation s’adresse aux porteurs de projet ou aux agriculteurs qui envisagent s’associer et souhaitent préparer les conditions d’une association réussie : quelles règles de fonctionnement, comment se prennent les décisions, quels outils mettre en place, quelle organisation du travail, comment gérer les différents espaces de vie ou professionnels, … ?
  • des formations plus « spécialisées » ou « techniques » (gestion des prairies, santé animale, cultures économes, vie du sol, transformation à la ferme, …) dont certaines permettent également de bénéficier d’une bonification de la DJA (liste agréée pour 2015-2016).

D’autres outils au service des porteurs de projets

  • un diagnostic de durabilité : la FRCIVAM est également le relais local du Réseau Agriculture Durable et peut donc accompagner les jeunes installés qui souhaiteraient réaliser un diagnostic de durabilité. Ce diagnostic a été retenu parmi les 4 permettant de bénéficier d’une bonification de la DJA (critère agro-écologie).
  • des cafés installation : ils ont pour objectif de réunir des porteurs de projets et parfois des cédants pour échanger sur des thématiques telles que « s’installer sans apports » ou « l’accès au foncier ». Ces cafés sont organisés tous les trimestres dans différents lieux de la Manche par l’AFIR, Terres de Liens, le GAB 50 et la FRCIVAM de Basse-Normandie.

Les ressources documentaires de la FRCIVAM sont mises à disposition des PAI (Points d’Accueil Installation).

Pour plus de renseignements sur les aides à l’installation : http://aides.region-basse-normandie.fr/index.php/4-europe-cooperations-reunification-agriculture-et-peche/26-installation-transmission-agricole-et-emploi