Curieux de nature : toujours autant apprécié !

balade canoe curieux de nature 2014Dimanche 18 mai, le CIVAM APAD était mobilisé bien avant que le jour ne se lève pour accueillir les lève-tôt qui avaient répondu à leur invitation, prêts à découvrir les richesses naturelles de la commune de Marchésieux.

Entre la mobilisation des agriculteurs (un grand merci à Emmanuel pour son investissement), l’accueil chaleureux des associations locales (l’ADAME des marais, Manche Chasse à l’arc, Familles rurales…), des élus de la commune et de la communauté de communes devenus pour l’occasion animateurs, la convivialité restera le maître mot de cette édition !

L’implication de toutes ces personnes ont permis d’avoir un programme dense et de favoriser la richesse des échanges ! La journée a débuté dès 5h00 du matin avec trois animations (photo, aubade, …) suivies d’un petit déjeuner dans les bâtiments de la ferme. Balades en canoë, fabrication d’arcs àexpo photo curieux de nature 2014 partir du bois de la haie ou d’hôtels à insectes, cuisine avec les plantes sauvages, expositions photos, visite de la ferme, …en tout une dizaine d’animations au programme ont presque permis de doubler la population de cette petite commune des marais par une belle journée ensoleillée !

Vernissage  » l’homme est de la nature »

La FRCIVAM Basse Normandie accompagne des groupes de paysans qui se questionnent sur l’avenir d’une agriculture respectueuse de la nature et des hommes. Ces acteurs du monde rural œuvrent pour maintenir les campagnes vivantes et accueillantes. Ils souhaitent faire partager leurs valeurs à l’ensemble des acteurs de leur territoire.

C’est dans ce contexte que le 18 mai prochain, l’événement « Curieux de nature » aura lieu à Marchésieux (centre Manche). Depuis plusieurs mois, les acteurs du territoire se sont mobilisés avec les agriculteurs du CIVAM APAD. Des animations, des expositions et balades seront proposées.

La photographie permet de se rendre compte des joyaux qui nous entourent. Ainsi Lizzie Daudens, animatrice à la FRCIVAM, a pu mettre en valeur des portraits de personnes ayant un lien fort avec l’environnement. L’objectif étant de rendre compte des richesses du territoire et permettre la transmission des savoirs-faire aux futurs générations. Quatorze personnes ont accepté de se faire tirer le portrait, d’évoquer leur relation à la nature, … Les enfants du centre de loisirs ont également été mis à contribution en fabriquant les cadres des photos en carton et filtres à cafés usagés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMardi 29 avril dernier, le vernissage de cette exposition  :  » Regard sur nos campagnes : l’homme est de la nature  » s’est déroulé à la Mairie de Marchésieux. En attendant le 18 mai, les portraits sont disséminés dans divers espaces accueillant du public (mairie, commerces, centre de loisirs, etc.).

Retrouvez les 14 portraits lors de Curieux de Nature. Venez vous amusez, déjeuner et ouvrez grand vos yeux pour une belle exploration de printemps le 18 mai prochain dans le bourg de Marchésieux !

L’APAD a fêté ses 20 ans …

A l’occasion de ses 20 ans, l’APAD proposait une journée bien remplie à ses membres : après midi d’échange sur le sursemis suite à des essais de rénovation de prairies suivie de l’assemblée générale et d’un moment festif avec les membres fondateurs … Récit de l’un des participants :

photo APAD « Un après-midi ensemble, jusqu’au crépuscule, jusque tard dans la nuit. Une promenade dans les champs, pour marcher sur ces prairies, que l’on sème, que l’on vieillit, que l’on sursème, que l’on détruit. Après les avoir vu pousser, les avoir « dépouillées « », fauchées, pâturées, grattées, fumées, amendées, reposées, il arrive qu’elles se fatiguent et nous d’elles. Francis sursème. Il en a de bonnes, Francis, des prairies. J’pense qu’y a des fois où y s’ennuie alors y sursème quand même. Moi, j’le ferai pas .Mais bon, il fallait un thème pour l’après-midi et Francis expérimente. On s’est mis au chaud. C’était une de ces rares journées de septembre où il faisait meilleur à la maison que sur le gazon. Chacun a joué son rôle, secrétaire, trésorier, président. Rien ne change, rien ne passe, rien ne casse, rien ne lasse mais Vincent a lâché. C’est Gilles maintenant qui fera les additions et les soustractions. On s’est mis d’accord pour la nouvelle année et puis … apéro ouoh ouoh ouoh ouoh !! Et là att’ation ça s’est mis à causer fort dis donc ! Y’en a des qui nous ont quitté un peu tôt, que j’nommerai pas mais quand même ! On s’est mis à la grillade sous la nuit étoilée, on a bu, rit, parlé de tout et de rien. Nos anciens coéquipiers étaient là, je dis coéquipiers parce qu’aujourd’hui on doit être 22 .Au moins. Alors l’équipe est faite .Avis aux autres groupes, pour voir qui c’est les meilleurs. « Allez, qui c’est les plus forts évidemment c’est l’APAD ! » En tout cas, c’soir là, on savait où était l’capitaine, j’étais à l’aut’ bout du terrain mais j’l'entendais quand même. On n’a pas chanté, non ! Mais on a quand même bu une dernière fois, on a fêté (bis) nos retrouvailles (bis) ça fait de la peine mais il faut que je m’en aille ! (hips). »

Formation « Pâturage » pour les agriculteurs de l’APAD

Le 19 novembre, les éleveurs laitiers appartenant à l’Association pour la Promotion de l’Agriculture Durable se réunissaient au cours d’une journée d’échange sur la gestion du pâturage dans leurs différents systèmes. Cette journée a eu lieu près de Saint-Lô, chez le président de ce groupe CIVAM, Yvan Dubos. Tous les adhérents du groupe ont mis en place un système où l’herbe est l’alimentation principale des animaux, mais chacun a sa manière de la gérer. Le but était donc, pour ces agriculteurs, de confronter leurs pratiques en terme, par exemple, de gestion des mauvaises herbes, des stocks fourragers pour l’hiver, ou du stade optimum de passage des animaux dans une pâture. Chacun a pu partager sa méthode de travail et profiter des conseils des autres.

En fin de journée, le contenu de la prochaine journée d’échange du groupe a été défini : l’un des nouveaux adhérents s’interroge sur son exploitation et souhaiterait que le groupe puisse venir la « diagnostiquer » et l’aider dans ses choix ou orientations.

2013-11-19 APAD Pâturage