4 exemples d’initiatives contre le réchauffement climatique

Au-delà des discussions entre États, la COP 21 doit être l’occasion de braquer les projecteurs sur les initiatives concrètes de transition écologique, tant du côté de l’atténuation des émissions brutes de GES et de la séquestration du carbone dans les sols et les arbres, que dans la recherche de stratégies d’adaptation au changement climatique.

Depuis vingt ans déjà, des paysans sont en recherche de sobriété énergétique et sont venus naturellement à la baisse des émissions de GES sans affecter l’efficacité
économique de leur ferme. Le réseau CIVAM les soutient, les accompagne et valorise leurs initiatives.

Les efforts de l’agriculture pour lutter contre le changement climatique ne doivent pas se réduire à l’adoption d’outils technologiques au détriment d’un changement plus profond du modèle agricole et de pratiques qui ont fait preuve de leur efficacité chez les paysans du réseau CIVAM. Les actions des paysans dans ce domaine sont encore peu connues, peu soutenues. Elles devraient l’être.

Dans ce dossier de presse, quatre initiatives, exemples modestes de la variété des actions menées dans le réseau CIVAM, s’intègrent dans un projet global qui, en répondant à l’enjeu climatique, répond aussi à d’autres enjeux. Il s’agit aussi de projets ancrés territorialement – chaque initiative répond à des contextes géographiques, climatiques, sociaux bien différents – qui apportent des solutions locales à des enjeux globaux.

Réduire de 50 % l’usage des pesticides, c’est possible !

8 fermes en polyculture-élevage du bocage ornais sont engagées, depuis 2011, dans le réseau Ferme Dephy du plan Ecophyto 2018. Qu’elles soient en démarche d’agriculture durable (signataire de la SFEI), en conduite conventionnelle, en agriculture biologique ou en conversion, leur objectif est de réduire l’utilisation des pesticides de moins 50 % par rapport à la référence régionale d’ici à 2018. Pour démontrer que cela est possible, il leur est nécessaire de réfléchir à l’adaptation de leur système de culture et leurs pratiques culturales pour répondre à l’objectif visé. Ces évolutions dans les exploitations doivent également servir de ressources mobilisables au plus grand nombre d’agriculteurs localement.

La plaquette ci-dessous présente donc le réseau DEPHY, les actions menées par la FRCIVAM auprès du groupe d’agriculteurs et ce qui se fait ou se teste au sein de leur exploitation.plaquette écophytho BN

Une évolution réussie

« Après avoir suivi des études agricoles, Hubert a reproduit durant 20 ans le modèle intensif sur son exploitation… Crise de la vache folle, incidents climatiques et des problèmes sanitaires sur le troupeau auront suffi pour remettre en question les choix de système de cet éleveur…. L’entrée dans le 3ème millénaire aura été, pour Hubert, un tournant réussi dans l’évolution de son système vers l’Agriculture Durable grâce à la rencontre d’agriculteurs des CIVAM, engagés dans cette agriculture alternative »

Retrouvez le témoignage d’Hubert Coupard en cliquant ci-dessous :

témoignage d'Hubert Coupard concernant son changement de système